KULANDJAN

 

English 

 
 
 
Chasseur malinke - Col. FREY, Côte occidentale d'Afrique - vues, scènes, croquis de Jeanniot, Bretennier, Darondeau, Fernando, Nousveaux, Phillipe - 1890 - Gallica (Bnf)

“L'habit de travail d'un chasseur traditionnel est tout garni d'amulettes cousues.”

MARIKO Kélétigui A., Le monde mystérieux des chasseurs trditionnels, p.84

Autres appellations / graphies rencontrées : Koulan Dian
 
Type d'interprétation et d'accordature spécifique sur la kora :
 
Cet air se joue généralement en Silaba ou en Tomora Meseng. 
 

“Kulandjan” est un chant fondateur très célèbre du Manding, du Mali en particulier.

 

Il désigne, à l'origine, l'aigle royal, archétype du meilleur chasseur de la savane.

Il date des origines des temps légendaires du royaume du Manden, peut-être même était-il chanté déjà au temps de l'empire du Wagadou.

En tout cas, il appartient au cycle de la Geste des Chasseurs.

 

Puis, comme Janjon ou Simbo, “Kulandjan” fut un chant dédié aux chasseurs réputés pour leurs maîtrise dans l'art de la vénerie et versés dans les arts occultes propres au monde de la chasse mandingue, dont la thaumaturgie (chamanisme). C'est pourquoi, dans le refrain, les jèlílu célèbrent :

 

refrain

 

Ô “Bala Kulandjan”,

“Simbo” (1), Chasseur inégalé !

Vrai géant, Magha Sûbâ (2),

Maître marabout du Manden,

Le gibier s'enfuit à ton approche,

Longue vie à toi !

 

Le thème principal de ce chant fut emprunté par Banzûma Sissokho pour servir de base à l'hymne national du Mali lors de sa création.

 

Au XIX° siècle, dans le royaume du N'Gabu, ce chant fut renouvelé en l'honneur de GNalin (Ngaleng) Sonko, général gabunké particulièrement tenace du roi Janké Wali.

 

Aujourd'hui encore “ce morceau est chanté par le griot à l'adresse d'une haute personnalité en pays malinké. Le griot montre du doigt celui à l'intention duquel il chante. Parfois son chant est repris en chœur par des chanteuses.”

 
source : MAMADI Kaba, Anthologie de chants mandingues, pp. 62-63 - [bibliographie]
 

Interprètes célèbres de “Kulandjan” :

 
  Mali : Cordes Anciennes , © 1970 Buda Records - 2000
  Toumani Diabate, Kulanjan, Hannibal Records, 2001
  Zoumana Diarra, Ballad of Manding, © 1998, - feat. Lansiné Kouyate
  Lamine Konte, La kora du Sénégal, vol. 1

 

_______
(1) Simbo : Synonyme de Chasseur Mythique ; voyez le chant “Simbo”. [retour au texte]

 

(2). Magha Sûbâ : Suprême Sorcier des Forces Occultes (de la Nuit) est le titre accordé aux féticheurs qui ont atteint le plus haut degré dans l'art des connaissances occultes. Voyez le chant “Sûbâ”. [retour au texte]
 
Massaran Kouyaté dit Djeli de Finess
 
Kulandjan
 
ORTM
 

[retour

 
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]

 

Art of jeli | History  | Teachers | Kora | Bibliography | Songs | Discography | Musics | Cultures

KULANDJAN

 

Français 

 
 
Malinke hunter - Col. FREY, Côte occidentale d'Afrique - views, scenes, drawings of Jeanniot, Bretennier, Darondeau, Fernando, Nousveaux, Phillipe - 1890 - Gallica (Bnf)
Others writings : Koulan Dian
 
Ways of playing and tunings : Silaba or Tomora

 

“Kulandjan” is one of the most famous folksongs of the Mandeka tradition, especially of Mali.

 
 

It means, in the beginning, the golden eagle, symbol of the best hunter of the savannah.
It dates back to the origins of the legendary times of the kingdom of Manding, maybe he was already sung at the time of the empire of Wagadou. Anyway, it belongs to the cycle of the Epics of the Hunters.

 

“Kulandjan” was the name of a legendary hunter of Mali famous for his mastery in the art of hunting and very well versed in other occult arts specific to the world of Manding hunting. So, griots use to sing the chorus :

 

Ah, Bala Kulandjan,

"Simbo" (1), undisputed Hunter,

Great giant long-crested, (2) Magha Sûbâ,

I wish you a long life !

 

The main topic tune of this song has been taken by Banzûma Sissokho to be used as a basis for the national anthem of Mali at the time of its creation.

 

Today still “this song is sung by the jeli and devoted to an eminent man in Manlinke countries. The jeli shows by the finger that man he sings for. Sometimes the tune is sung again in chorus by the Choir.”

 
Mamady Kaba, Anthology of Manding songs, pp. 62-63 - [ see bibliography]
 
_______
(1) Simbo : See the song “Simbo”. [back to lyrics]
 
(2). Magha Sûbâ, i.e. : "Mighty sorcerer of the Night" : honorific title dedicated to the sorcerer who reached the highest degree in occult knowledge. See the song “Sûbâ”. [back to lyrics]

 

Famous performers of “Kulandjan” :

 
  Mali : Ancient Strings , © 1970 Buda Records - 2000
  Toumani Diabate, Kulanjan, Hannibal Records, 2001
  Zoumana Diarra, Ballad of Manding, © 1998, - feat. Lassana Kouyate
  Lamine Konte, La kora du Sénégal, vol. 1
 

« A beautiful melting of traditional blues and music from Mali by two great masters. » said President Barack Obama about album Kulanjan of Toumani Diabate & Taj Mahal, quoted in Borders website, Nov, 4, 2008.

 

[back

 

 [Previous] [Home] [Search]