Discographie de Sousou et de Maher Cissoko

 

English

 

« You'll have to try, try harder, you will succeed ... Just have trust, just have faith, just keep on trying. »  

SOUSOU & MAHER, Keep on trying

 
   

dot Maher et Sousou Cissoko partagent un héritage musical unique et un destin. L'énergie cadencée de leurs koras combinée à leurs chaudes voix fait tout le charme de leurs albums.

 

dot Maher Cissoko est né et a grandi au Sénégal, issu d'une grande famille de griots bien connue en Casamance. Né pour être korafoláUn korafolà est un joueur de kora en Mandinka (qui fait parler la kora) - korafolàlù, au pluriel., Maher a embelli la tradition et a développé son propre style de jeu. En plus de la kora, il joue aussi des percussions comme la calebasse, du djembé et tama, ce qui influence son style. Après avoir travaillé en Gambie, Maher eut l'opportunité de voyager en Europe ; là, il a joué dans différents groupes et appris des styles et des techniques d'autres genres musicaux comme le latino, reggae et jazz. Il a participé aussi aux festivals du Womad et de Glastonbury avec son frère Solo Cissokho et le groupe familial Jalikunda Cissokho ainsi qu'avec Seckou Keita.

 

dot Sousou, elle, a grandi au sud de la Suède dans un univers musical ; elle est tombée amoureuse de la kora en voyant son père jouer (de l'accordéon) avec le griot Alagi Mbaye de Gambie dans les années 90. Depuis, la kora a occupé une place majeure dans sa vie.

Dans la tradition mandingue, la kora ne devait être jouée que par les hommes ; donc avant qu'Alagi pût l'enseigner à une femme, il dut demander aux vieux maîtres de kora pourquoi les femmes ne devaient pas en jouer. N'ayant pas obtenu de réponse satisfaisante, Alagi décida de commencer à l'enseigner à Sousou. Depuis elle a passé beaucoup de temps dans la Gambie et le Sénégal à apprendre la kora et chanter en Wolof et Mandenka tandis qu'elle s'est concentrée sur l'histoire du Manding et la culture des Jalolu.

 

dot Sousou, ayant été invitée par Solo Cissokho, vainqueur du Prix de Musique de la BBC, pour passer un temps avec sa famille à Ziguinchor pour apprendre leur style de kora, elle y a rencontré Maher. "Vous prenez juste le taxi à Ziguinchor et demandez au chauffeur où je vis et vous trouverez ma maison" lui avait dit Solo ; c'est exactement ce que Sousou a fait, quelques mois plus tard. Arrivée à Ziguinchor, Solo n'était pas là mais le reste de la famille était et parmi eux Maher Cissoko. Des années plus tard, ils sont mariés et ont une petite fille (qui joue aussi sur leur album Adouna).

 

dot Sousou et Maher chantent en plusieurs langues (mandenka, fula, anglais, suédois, wolof, etc.). Leurs voix chaudes et le son clair de leurs koras sont mises en valeur par la guitare, la basse, les percus et parfois le saxophone, l'harmonica, le balafon et la harpe suédoise. Leur groupe s'est étoffé de stars de la musique traditionnelle pour leur tournée dont : Iboumbye Cissokho, fils de Solo Cissokho, jeune joueur de kora et percussionniste qui a grandi avec Maher à Ziguinchor ; Pape Seck aussi du Sénégal et brillant joueur de tama qui a aussi joué avec la star du mbalax, Ndongo Lo. Andreas Unge est un célèbre bassiste suédois et aussi leur co-producteur. Il a joué avec Robyn, Westlife et le chanteur brésilien Simone Moreno.

 
source : Site Officiel de Maher et Sousou Cissoko - traduction en français : LNB
 
 
Interview de Sousou & Maher : réalisation LNB- En savoir plus
 
  Jalikunda, 2003- © Lindiane, Jalikunda - JAL0001
  Maher & Sousou Cissoko, Adouna - 2008 © & (P) AJABU!
  Maher & Sousou Cissoko, Stockohlm-Dakar - 2011 © & (P) AJABU!
  Maher & Sousou Cissoko, Africa Moo Baalu - 2014 © & (P) Arc
 
 
 

sousoumaher.se.optimusprime.binero.se

 
 
 
1. Allalamina
2. Bamba
3. Ana
4. Yarou
5. Konkoba« Konkoba » est avant tout une danse champêtre de Guinée (de la région du Hamana, précisément). Ce rythme est joué pour rendre hommage aux grands cultivateurs dans les pays malinke et djalonke... Lire la suite.
6. Nelson Mandela
7. Samakatoujam
8. Maala
9. Karanta
10. Bolong
 
 
 
1. JarabiDiarabi parle des liens passionnels entre les personnes ; le thème de cette chanson est presque toujours l'amour ou une amitié profonde basée sur une grande admiration réciproque... En savoir plus
2. Toumaranke
3. Allt Vad Vi På Jorden Äge / Mission
4. BanileBani évoque la guerre des Peulhs musulmans contre le royaume païen de N'Kaabu et plus particulièrement le début de cette guerre déclenchée à la fin du XIX° siècle, la guerre de Manda... Lire la suite.
5. Idong
6. Yaffa
7. Casamance
8. Keep On Trying
9. Adouna
10. JaliyaCe titre s'inspire du chant traditionnel Lamban. À l'origine, Lamban était dédié à la famille Kouyaté, les premiers griots du Mandé. Les descendants de Balla Fasseke Kouyaté, sont considérés comme les gardiens de la tradition... En savoir plus.
11. Soumbouyaya
12. Teranga
 
 
 
1. Nama Nala
2. Jangafata (feat. Timbuktu)
3. Lita På Mig
4. Allah LakéCet air est le plus célèbre de l'ancienne tradition mandingue. On pense qu'il existe depuis l'époque de Soundjata et qu'il était joué au bala et au n'koni avant d'être adapté à la kora... Lire la suite.
5. Bamba
6. Come Closer
7. BadiaBadenya est un appel à l'union entre frères («Den» : enfants) de même mère («Ba» : mère)... Lire la suite.
8. Sunkoutu Njiima
9. JaliyaCe titre s'inspire du chant traditionnel Lamban. À l'origine, Lamban était dédié à la famille Kouyaté, les premiers griots du Mandé. Les descendants de Balla Fasseke Kouyaté, sont considérés comme les gardiens de la tradition... En savoir plus. Mouta
10. Yaay
11. Vid Din Sida
 
 
 
1. Wula
2. Aline Sitoe Diatta
3. Gummal Sa Bopp
4. Fentangya (Poverty)
5. On Verra (We Will See)Ce titre s'inspire du chant traditionnel Mama Manneh. Mama Manneh fut composée dans les années 1970 par le korafolá Jali Mori Suso à Zinguinchor (Sénégal), à la gloire d'une jeune femme de l'illustre famille des Manneh, qui fut une djatigui particulièrement généreuse envers Jali Mori Suso.... Lire la suite.
6. Fall
7. Maki
8. Doole
9. Sinaya
10. Malouya Ce titre s'inspire du chant traditionnel Lamban. À l'origine, Lamban était dédié à la famille Kouyaté, les premiers griots du Mandé. Les descendants de Balla Fasseke Kouyaté, sont considérés comme les gardiens de la tradition... En savoir plus.
11. Africa Moo Baalu
 
 
 

Maher & Sousou Cissoko Idong

Official Release Album


Jaliya Muta  (Tradition of the kora players). - Vattenmöllan in Genarp, Sweden, 2010.

 

[retour]

 
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]

 

Discography of Sousou and Maher Cissoko

 

Français 

 
   

dot Maher and Sousou Cissoko share a unique musical heritage and destiny. The combination of the rhythmic energy of the kora, together with intimate vocals makes their debut album Adouna one to remember. There's a logical explanation to the magic of their music - and that is the story of Sousou and Maher. Some years ago two young musicians in different parts of the world each made a decisive choice to let their music evolve in new places. They shifted continents without knowing about each other.

 

dot Maher Cissoko is born and raised with music in Senegal, and as a member of a big and well known griot family of Casamance in southern Senegal, he was born to be a kora player. Maher has embellished the tradition and developed his own danceable style of kora playing. Besides playing the kora, he also plays West African percussion such as Calabash, Djembe and Tama (Talking Drum), which you can hear in his rhythmical way of playing the kora. While working in the Gambia, Maher had the opportunity to travel to Europe where he played in different bands and learned styles and techniques of other musical genres like latin, reggae and jazz. He was also touring around festivals such as Womad and Glastonbury with his brother Solo Cissokho and the family band Jalikunda Cissokho with Seckou Keita. Like his older brothers Solo and Fily Cissokho (yes they spell their names differently), he's now a full time musician in Europe.

 

dot Sousou Cissoko grew up in the southern parts of Sweden surrounded by music, singing and instruments, and fell in love with the kora when her father was playing with the griot Alagi Mbaye from Gambia in the early 90 ies. Since then the kora has had a defining role in her life. According to the tradition, the kora previously should only be played by the men ; so before Alagi could teach a woman, he had to ask the old kora masters in the countryside why women didn't play kora. Since he didn't get any satisfying answer to that question, Alagi decided to start teaching women and therefore accepted Sousou as kora student.

Since then, Sousou has spent a lot of time in the Gambia and Senegal learning to play the kora and to sing in Wolof and Mandinka as well as focused on the history of the Mandinka and the Jàlíjèlí (plural, jèlílu) is a bard, a loremaster, and praise-singer in the Manding areas whose functions are story-telling, speaking about lineages, singing and playing music as he wants and hears it. culture.

 

dot It was when Sousou was invited by the BBC Music Award winner Solo Cissokho to spend time with his family in Ziguinchor to learn their style of kora playing that she met Maher. "You just take the taxi to Ziguinchor and ask the driver where I live and you will find my home," Solo said, and that's exactly what Sousou did a few months later. When she arrived in Ziguinchor, Solo was not there but the rest of the family was and among them Maher Cissoko. Now, years later, they are married and have a small daughter (Who's also performing on their album Adouna). [...]

 

dot Their music is soothing and passionate at the same time, mixing traditional West African songs with new material. Sousou and Maher are daring in using different languages. Sousous and Mahers warm voices and the clear distinct sound of their koras is now backed up by guitar, bass and percussion, and on the album sometimes saxophone, harmonica, balafon and Swedish nyckelharpa. Their new tour band lines up well-known artists from Senegal and Sweden. Iboumbye Cissokho, the son of Solo Cissokho is a young percussionist and kora player who grew up together with Maher in Ziguinchor. Pape Seck is also from Senegal and he is a brilliant tama player who has also played with the mbalax star Ndongo Lo. Andreas Unge is the bass player and also the co-producer on the album and is one of the leading bass players in Sweden. He has played with artists like Robyn, Westlife and the Brazilian singer Simone Moreno. Together, they are a great band and give the extra beat to the groovy kora songs.

 
 
 

http://www.sousoumaher.se

 

Interview with Sousou & Maher : by LNB - Read more..

 
  Jalikunda, 2003- © Lindiane, Jalikunda - JAL0001
  Maher & Sousou Cissoko, Adouna - 2008 © & (P) AJABU!
  Maher & Sousou Cissoko, Stockohlm-Dakar - 2011 © & (P) AJABU!
  Maher & Sousou Cissoko, Africa Moo Baalu - 2014 © & (P) Arc
 

[back

 

 [Previous] [Home] [Search]