Discographie de Mangala

 

English 

 

« Personne ne peut casser ton destin. »

MANGALA, Minkagni

 

 dot Mamoutou Camara dit Mangala est né en 1960 à Kéniéba près de Kayes (Mali). Fils d'un commerçant et ancien militaire dans l'armée française et d'une comédienne-danseuse, il commence sa carrière musicale dès son enfance, malgré l'opposition de sa famille. En 1972, âgé de 11 ans seulement, il intègre l'Orchestre régional de Kayes.

 

dot En 1992, il participe à la création du groupe African Sofa avec un autre Malien, deux Guinéens, un Camerounais et un Capverdien. Repéré par Salif Keita, il intègre « Les Ambassadeurs » en qualité de batteur et de choriste. C'est avec le rossignol de la musique mandingue qu'il fait sa première tournée en Europe en 1985. En 1986, il est lauréat du grand Prix « Découverte » de Rfi.

 

dot Il fonde avec le bassiste Alain Lecointe le groupe Donké (« dansons » en bambara). En 1988, ils produisent un premier album intitulé « Paris-Bamako ». Parallèlement, Mangala réalise un projet musical autour des musiques traditionnelles mandingues qui voit le jour avec la sortie de l'album « Complainte Mandingue Blues » en 1993.

 

dot En 1998, il sort un second album solo, « Réexpédition », un album plus fusion, plus international qui rencontre un succès immédiat. À ce jour, cet album reste un des mes albums préférés de musique malienne.

 

dot En 2001, Mangala retourne au Mali, comme il disait « pour mieux de s'enraciner chez soi au lieu de se perdre en Europe. »

Là, il enregistre un album plus traditionnel avec Yakhouba Sissokho (kora) et Lansine Kouyaté (balafon), « Chants et musiques de griots » qui sort dans la collection Air Mail Music et est bien distribué dans le monde entier.

 
Mangala live

dot En 2006, il collabore avec Toumani DiabatéToumani Diabaté est un des fils du griot légendaire Sidiki Diabaté (1922~1996). Virtuose incontesté korafolá , il a beaucoup contribué à faire connaître la kora dans le monde entier et a ouvert par ses rencontres originales des voies nouvelles à la musique (Nago Seck)... Lire la suite. et enregistre un nouvel album sous la houlette d'Ibrahima Sylla de Syllart Productions, « Minye Minye » (je suis comme je suis) qui rencontre un franc succès au Mali, malgré les critiques sur sa vie. En effet, Mangala était souvent critiqué par ses compatriotes, surtout pour son franc-parler et pour le fait qu'il vivait sa vie comme il voulait, malgré les commentaires, chose peu acceptée au Mali.

 

dot Dans la même année 2006, Mangala chante sa version, inspirée, de Mani Sajio dans l'album « Boulevard de l'Indépendance  » de Toumani DiabatéToumani Diabaté est un des fils du griot légendaire Sidiki Diabaté (1922~1996). Virtuose incontesté korafolá , il a beaucoup contribué à faire connaître la kora dans le monde entier et a ouvert par ses rencontres originales des voies nouvelles à la musique (Nago Seck)... Lire la suite..

 

En 2010, le morceau « Wililé » de l'album « Minye Minye » a été remixé par plusieurs DJ entre autres par Boddhi Satva.

 
sources: Mali Music & Frank Bessem's Musiques d'Afrique.
 
  Mangala, Complainte Mandingue Blues © Badaban, 1993 CD
  Mangala, Réexpédition, © Groovity Music - Mélodie 2000 - AP 00021-2 - (feat. Lassana Kouyaté)
  Carte Postale du Mali, Chants et musiques de griots, © Air Mail Music, 2001 Sunset France - SA 141068 - (feat.Yakhouba Sissokho & Lansine Kouyaté)
  Toumani DiabatéToumani Diabaté est un des fils du griot légendaire Sidiki Diabaté (1922~1996). Virtuose incontesté korafolá , il a beaucoup contribué à faire connaître la kora dans le monde entier et a ouvert par ses rencontres originales des voies nouvelles à la musique (Nago Seck)... Lire la suite., Boulevard de l'Indépendance, World Circuit, 2006 (feat. Mangala)
  Mangala, Minye Minye, Mali K7, 2006 (feat. Toumani Diabaté)
 
 
Complainte Mandingue
 
1. Yougou Sague
2. Noussou Maramba
3. M'papa
4. N'na Toko
5. Noumou Sande
6. Tata
7. San San Sade
8. Sobe
9. Nani
 
 
Réexpédition
 
1. DjarabiDiarabi parle des liens passionnels entre les personnes ; le thème de cette chanson est presque toujours l'amour ou une amitié profonde basée sur une grande admiration réciproque... En savoir plus
2. Massane Cisse
3. Fissiri WaleFissiri Wale est un chant populaire : il signifie : petit (fissiri) ingrat (wale). Dans des contrées où la parole (donnée) a tant d'importance, ce chant est un parfaite illustration du proverbe malinké : La reconnaissance de l'âne est un bon coup de pied... Lire la suite. ( Agua di Beber)
4. Fantaya
5. Mali SadioMali Sadio est une chanson, tirée d'un conte populaire, qui date du début du XXe siècle. Dans le village de Bafoulabé (Mali), entre une jeune femme et un hippopotame se créa un lien particulier... Lire la suite.
6. Bera Bumba
7. Mama Salia
8. Kougnouma
9. Terena
10. Boula
11. Minkagni
 
 
 
 
1. KelemagniCe chant a pour toile de fond la légendaire rivalité entre les ethnies mandingue et peuhle, rivalité qui fut exacerbée à la fin du XIXe siècle et aboutit à de sanglantes guerres... Lire la suite.
2. FamadenkèLittéralement « Famadenkè » signifie « Fils (denkè) du Chef (fama)». Cette chanson fut composée pour le fils de Samory Touré... Lire la suite.
3. SaraÀ l'origine « Sara » était une histoire chantée. La chanson s'est détachée du récit ; elle est devenue une chanson pour amante fidèle... Lire la suite. (Kankelentigui)
4. Mogosebèba
5. ToubakaTubaka veut dire habitants de T(o)uba ; il existe plusieurs villes nommées Touba en Afrique de l'Ouest... Lire la suite
6. Dimbati galant
7. Dolo magni
 
 
 
1. Toumani (feat. S. Kanouté)
2. Boulevard De L'independance
3. Ya Fama
4. Mali SadioMali Sadio est une chanson, tirée d'un conte populaire, qui date du début du XXe siècle. Dans le village de Bafoulabé (Mali), entre une jeune femme et un hippopotame se créa un lien particulier... Lire la suite.
5. Salsa
6. Wasso
7. Mamadou Diaby
8. Tapha Niang
9. Single
 
 
Minye Minye

 

 
1. Wililé
2. Yiri Doulen
3. Minye Minye
4. Mbaoudé
5. Konomoro
6. Mima Soly
7. Bamanke
8. An be donke
9. Kumba Lingue
10. Ilé
 
 

Interview au studio Bogolan en juin 2009, dans le cadre du documentaire sur Yves Wernert et le studio Bogolan (Esprit d'Ebène, MetisRecords)

Mali Sadio - Toumani DiabatéToumani Diabaté est un des fils du griot légendaire Sidiki Diabaté (1922~1996). Virtuose incontesté korafolá, il a beaucoup contribué à faire connaître la kora dans le monde entier et a ouvert par ses rencontres originales des voies nouvelles à la musique (Nago Seck)... Lire la suite. / Mangala - Boulevard de l'Indépendance - Sophie Comtet Kouyaté

 
[retour]
 
 
 
 

Discography of Mangala

 

Français 

 
   

dot Mamoutou Camara nicknamed Mangala was born in 1960 in Kéniéba near Kayes (Mali). Son of a merchant and veteran in the French army and an actress-dancer, he began his musical career since his childhood, despite the opposition of his family. In 1972, at only 11 years, he joined the Regional Orchestra of Kayes.

dot In 1992, he participated in the creation of the African band Sofa with an another Malian, two Guineans, a Cameroonian and a Cape Verdean. Discovered by Salif Keita, he joined « Les Ambassadeurs » as drummer and vocalist. With the nightingale of the Manding music, he made his first European tour in 1985. In 1986, he won the Discovery Grand Prix of RFI.

dot He founded with the bassist Alain Lecointe the band « Donké » (« Let's dance » in Bambara). In 1988, they produced their first album titled « Paris-Bamako ». Meanwhile, Mangala performs a musical project about traditional music mandingues who was released with the launch of the album « Complainte Mandingue Blues » in 1993.

dot In 1998, he released a second solo album, « Réexpédition », a fusion album, and it was an immediate success. That album is still one of my favorite albums of Malian music.

dot In 2001, Mangala is back to Mali, as he said « for it is better to take root at home instead of getting lost in Europe».

There, he recorded an album more traditional Yakouba Sissoko (kora) and Lansiné Kouyaté (balafon), « Chants et musiques de griots » released in Air Mail Music collection and well distributed throughout the world.

 
Mangala live

dot In 2006, he recorded a new album with Toumani Diabaté produced by Ibrahima Sylla (Syllart Productions), « Minye Minye » (I am what I am) that encountered a great success in Mali, despite the criticisms about his life. Indeed, Mangala was often criticized in his country, especially for his free-speeching and his way of life, despite the comments, something not accepted in Mali.

dot In the same year 2006, Mangala performed a masterful version of Mali Sadio from the album « Boulevard de l'Indépendance » of Toumani Diabaté.

 

dot In 2010, the song « Wililé » from the album « Minye Minye » has been remixed by many DJ including Boddhi Satva.

sources: Mali Music & Frank Bessem's Musiques d'Afrique.
 
  Mangala, Complainte Mandingue Blues © Badaban, 1993 CD
  Mangala, Réexpédition, © Groovity Music - Mélodie 2000 - AP 00021-2 - (feat. Lassana Kouyaté)
  Carte Postale du Mali, Chants et musiques de griots, © Air Mail Music, 2001 Sunset France - SA 141068 - (feat.Yakhouba Sissokho & Lansine Kouyaté)
  Toumani DiabatéToumani Diabaté est un des fils du griot légendaire Sidiki Diabaté (1922~1996). Virtuose incontesté korafolá , il a beaucoup contribué à faire connaître la kora dans le monde entier et a ouvert par ses rencontres originales des voies nouvelles à la musique (Nago Seck)... Lire la suite., Boulevard de l'Indépendance, World Circuit, 2006 (feat. Mangala)
  Mangala, Minye Minye, Mali K7, 2006 (feat. Toumani Diabaté)
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]

 
 
[back]  
 

 [Previous] [Home] [Search]