FAMADENKÈ

 

English 

 
Autres graphies : Famaden - Famadin(ke) -Jara Dinkè
 
Type d'interprétation et d'accordature spécifique sur la kora :
 
Cet air se joue généralement en SautaEn savoir plus sur l'accordature Sauta... ou Tomora MesengEn savoir plus sur l'accordature Tomora Meseng... 
 
Samory Touré en captivité à St-Louis © Archives du Senegal - Dakar (http://www.tekrur.org)

dot Littéralement, « Famadenkè » signifie « Fils (denkè) du Chef (fama) ».

 

dot Cette chanson fut composée à l'adresse du fils de Samory Touré.

 

dot Après la capture de l'Almamy, dans son camp retranché à Gué(lé)mou (Haute Côte-d'Ivoire) le 29 septembre 1898, et sa mort deux ans plus tard, son fils héritier restait inconsolable. D'abord transféré à St-Louis (Sénégal) Samori fut déporté au Gabon, dans une île de l'Ogooué, où il mourut deux ans plus tard (1900) victime du climat et d'une mauvaise alimentation.

 

Les griots composèrent alors cette chanson pour rappeler à son fils de garder une attitude digne de son rang et l'exhorter à l'action.

 

dot Musicalement, le sujet et le thème de cette chanson sont proches du chant «Kanaa Kassi ».

 
 

dot Interprètes célèbres de Famadenkè :

 
  Ballaké Sissoko, TomoraBallake Sissokho est grand korafolá virtuose du Mali, fils de l'illustre Djelimady Sissokho... En savoir plus., © 2001- Label Bleu
  Carte Postale du Mali, Chants et musiques de griots, © Air Mail Music, 2001
 

Carte Postale du Mali, Chants et musiques de griots, 2001 © Youtube

 
retour aux chants [retour] Haut de page
Suivre le site Imprimer la page
 
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]

 

Art of jeli | History  | Teachers | Kora | Bibliography | Songs | Discography | Musics | Cultures

FAMADENKÈ

 

Français 

 
Others writings : Famaden - Famadin(ke) - Jara Dinkè
 
Way of playing and specific tuning : Sauta or Tomora Meseng More about Tomora Meseng scale
 
Samory Toure prisonner (St-Louis) - © Archives du Senegal - Dakar (http://www.tekrur.org)

dot Litterally, « Famadenkè » means « Son (denkè) of Warchief (fama) ».

 

dot This song was composed in honour of the son of Samory Toure.

 

dot Indeed, after the Almamy was captured, at Guelemou (High Ivory Coast) on september, 29, 1898, and after his death two years later, his rightful heir son was unable to be comforted. First moved to St. Louis (Senegal ) Samori was deported to Gabon, a forest island on the Ogooué river, where he died two years later (1900) victim of climate and unhealthy eating.

 

dot Therefore, the jèlílua jèlí (plural, jèlílu) is a bard, loremaster, and praise-singer in the Manding areas whose functions are story-telling, speaking about lineages, singing and playing music as he want and hear it... Read more. composed this song to remind his son to keep his manners in conformity with his dignity and to urge him to action.

 

dot Topics and music theme of this song are close to «Kanaa Kassi ».

 

dot Famous performers of Famadenkè :

 
  Ballaké Sissoko, Tomora, © 2001- Label Bleu
  Carte Postale du Mali, Chants et musiques de griots, © Air Mail Music, 2001
 
[back
 

 [Previous] [Home] [Search]