Discographie An Bè Kélen

 

English 

 
   

dot « An Bè Kelen » est un disque remarquable à plusieurs égards. En effet :

« les mélodies de ce CD sont toutes très connues au Mali et en Guinée. La grande valeur de ces enregistrements réside dans les paroles et leurs intréprétations. Ces paroles sont riches non seulement parce qu'elles sont dites par des jèlílu expérimentés mais aussi parce qu'elles sont chantées par les griots Diabaté de Kela, les gens qui par tradition, savent vraiment le sens réel de ces paroles. »

 
notes du livret du CD par Jan Jansen, chercheur en ethnomusicologie. [bibliographie
 

dot De fait, la ville de Kela est connue dans toute l'Afrique de l'Ouest comme le centre le plus éminent de formation des griots. De plus, la ville voisine de Kangaba est très célèbre comme le centre le plus ancient de toutes les traditions les plus profondes du Manding. C'est là que tous les 7 ans a lieu la réfection du sanctuaire - le « Kamabolon » ou Case Sacrée - de Kangaba, cérémonie mi-secrète au cours de laquelle les Diabaté de Kela, particulièrement le « Kumatigui » (maître de la parole), un griot Diabaté, récite la version complète et officielle du Sundjata fasaSundjata est le chant le plus célèbre de la tradition mandingue. On connaît cet air aussi sous le titre de L' Hymne à l'Arc ou encore Simbo. Sundjata est le chant tiré du panégyrique Sundjata [faassa] consacré au fondateur de l'Empire du Manden... Lire la suite..

 

dot « La fameuse case aurait été construite par Mansa Souleymane (1336-1358) après son retour de la Mecque, en 1352 ; c'est là où il déposa les livres saints qu'il avait rapportés du Hedjaz. Devant la case se dressent trois fromagers qui, dit la tradition, symbolisent la discorde de trois frères prétendant à l'Empire ; la case blanchie au kaolin à l'extérieur est couverte de signes incompréhensibles. »

 
source : Djibril Tamsir Niane, Recherches sur l'Empire du Mali au Moyen Age, N° 1, janvier 1959.
 

dot On trouve sur ce CD de belles interprétations des chants les plus célèbres de la tradition mandingue comme JanjonLa légende veut que Janjon ait été le (sur)nom d'un sorcier-chaman aux pouvoirs surnaturels particuliers aux tout premiers temps du Manding... Lire la suite., LambanÀ l'origine, Lamban était dédié à la famille Kouyaté, les premiers griots du Mandé. Les descendants de Balla Fasseke Kouyaté, sont considérés comme les gardiens de la tradition... En savoir plus. (Jeliya), leSumaoro  FaasaLe Soumaworo [faassa] est un chant qui constitue la devise panégyrique de Soumaworo Kanté, roi du Sosso à partir de 1203 puis du Manden, de 1230 à 1235, après qu'il eut chassé du trône Dankaran Touman Konaté, légitime héritier de Naré Famanghan Kon Fatta Konaté... Lire la suite., Sundjata faasa Sundjata est le chant le plus célèbre de la tradition mandingue. On connaît cet air aussi sous le titre de L' Hymne à l'Arc ou encore Simbo. Sundjata est le chant tiré du panégyrique Sundjata [faassa] consacré au fondateur de l'Empire du Manden... Lire la suite. ou Tara.

 

Liens complémentaires :

 
Origines patronymiques du nom : « Diabaté » ;
 
Genéalogie des griots Diabaté célèbres de Kela ;
 
 Jan Jansen, Epopée, histoire, societé : Le Cas de Soundjata, Mali et Guinée, Karthala
 
  An Bè Kelen | We Are One - Griot music from Mali - Pan Records © & (P)1994 PARADOX - PAN 2015CD
 
 
 
1. Sundjata fasaSundjata est le chant le plus célèbre de la tradition mandingue. On connaît cet air aussi sous le titre de L' Hymne à l'Arc ou encore Simbo. Sundjata est le chant tiré du panégyrique Sundjata [faassa] consacré au fondateur de l'Empire du Manden... Lire la suite.
2. Tiramagan Fasa
3. Fakoli janjonLa légende veut que Janjon ait été le (sur)nom d'un sorcier-chaman aux pouvoirs surnaturels particuliers aux tout premiers temps du Manding... Lire la suite.
4. Sumaoro  FaasaLe Soumaworo [faassa] est un chant qui constitue la devise panégyrique de Soumaworo Kanté, roi du Sosso à partir de 1203 puis du Manden, de 1230 à 1235, après qu'il eut chassé du trône Dankaran Touman Konaté, légitime héritier de Naré Famanghan Kon Fatta Konaté... Lire la suite.
5. SimboSimbo est un des chants les plus célèbres de la tradition classique du Mandé. On connaît cet air aussi sous le titre de L' Hymne à l'Arc.À l'origine, le simbo est le sifflet du chasseur. Par métonymie, il a fini par désigner le chasseur lui-même, puis le Chasseur par excellence, Soundjata... Lire la suite.
6. JeliyaÀ l'origine, Lamban était dédié à la famille Kouyaté, les premiers griots du Mandé. Les descendants de Balla Fasseke Kouyaté, sont considérés comme les gardiens de la tradition... En savoir plus.
7. Datuluma
8. TaraTaara c'est l'air du départ (pour le pays des ancêtres), l'éloge funèbre par excellence. Chant très ancien, d'origine peuhle, composé sur le rythme du Yeela, Taara, anonyme à l'origine, fut renouvelé pour plusieurs hauts personnages de l'histoire des Peuhls et finit par rester attaché à la figure de Cheick Omar Tall dit El Hadj Omar... Lire la suite.
9. A yelema
10. Kouyate fasaLe« Kouyaté faasa » est un chant de caste, à valeur panégyrique, dédié à la famille Kouyaté, les premiers griots du Mandé... Lire la suite.
 
 

retour aux chants [[retour] Haut de page

Suivre ce site Imprimer la page
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]

 

Discography of An Bè Kélen

 

Français 

 
   

dot « An Bè Kelen » is a noteworthy record at many points of view. Indeed :

 

«The melodies on this CD are all widely known in Mali and Guinea. The great value of these recordings lies in its words. These words are not only powerful because they are spoken by well trainedjèlílujèlílu (plural, jèlílu) are bards, loremasters, and praise-singers in the Manding areas whose functions are story-telling, speaking about lineages, singing and playing music as they want and hear it. [...] the traditional bards, thye also powerful because they are spoken by the Diabate of Kela, the people who are said to know the real meaning of these words.»

source : booklet notes by Jan Jansen, ethnomusicology researcher.
 

dot The city of Kela is well-known in all over West Africa as the most prestigious center where thejèlílujèlílu (plural, jèlílu) are bards, loremasters, and praise-singers in the Manding areas whose functions are story-telling, speaking about lineages, singing and playing music as they want and hear it. are trained [...]. Also, the neighbouring town of Kangaba is very famous as the most ancient center where are hold all the deepest traditions of the Manding. For in that place every 7th years, the Diabate from Kela - especially an old Diabate, called « Kumatigui » (Master of the word), perform the authoritive and complete version of Sundjata faasa Sundiata faasa is the most famous song of the Manding tradition. This song is also known under the title of The Anthem of the Bow or Simbo... Read more (i.e. the Sundjata epic song).

 

dot Because at that time, takes place the celebration of repairing the holy sanctuary of the « Kamabolon » - Sacred Hut - of Kangaba ; and only a few unique men - considered to know the real meaning of the words - are allowed to follow the « Kumatigui » in it to perform the Sundjata fasa.

 

dot You can ear on this CD high mastering interpretations of the most famous Manding (Epic) songs like Janjon, Lamban ("Jeliya"), Sundjata or Tara.

 
  An Bè Kelen | We Are One - Griot music from Mali - Pan Records © & (P)1994 PARADOX - PAN 2015CD
 
[back
 

 [Previous] [Home] [Search]