SAKHODOUGOU

English 

 
 

 

 

Autres graphies rencontrées : Saxo Dou - Sakhadugu - Sakha Dugu - Nady Yara - Nassiran madi - Khouma
 
Type d'interprétation et d'accordature spécifique sur la kora :
 
Cet air se joue en SautaEn savoir plus sur l'accordature Sauta... ou en HardinoEn savoir plus sur l'accordature Hardino...
 

Guerrier peulh- Abbé Boilat : Esquisses sénégalaises (1853)
© Bnf - Gallica

dot « Sakhodougou » est un chant que l'on date précisément dans l'Histoire. Il fut composé en 1880, lorsque les Malinkés coalisés chassèrent les Peulhs de Niagossola vers le Birgo (Guinée).

 

dot Cet air est appelé « Sakho Dugu » (« la terre des Sakho ») en référence au patronyme nobiliaire malinké « Sakho » très répandu dans cette région.

 

dot Ceci dit, une étymologie, plus populaire, dit que « Sakhodougou » est un chant éponyme et viendrait du nom du village dirigé autrefois par Nasira Madi au Mali. De là, le fait que le chant est parfois nommé « Nassiran Madi ».

 

dot Musicalement, l'air de « Sakhodougou » est proche du chant «DugaDuga c'est l'air du Vautour, le symbole du héros épique mandingue ; Duga est un chant très populaire dans les pays de tradition mandingue qui appartient au cycle de la Geste des Chasseurs, depuis le Haute Antiquité... Lire la suite. », version malienne, à partir duquel il fut créé, selon mon maître de kora, Bakemba Susso.

 

dot Interprètes célèbres de « Sakhadougou » :

 
  Sory Kandia Kouyate, Royaume du Mande
  Soundioulou CissokhoNé en 1921 à Ziguinchor en Casamance, Kémokho Kandara Bamody Cissokho dit « Soundioulou » Cissokho était le fils du virtuose korafolá, Kimintang Cissokho dit « Bah Djaly », célèbre jéli  du roi Abdou Ndiaye, et de Caroline Da Silva, descendante d'un roi et d'une princesse de Guinée-Bissau... Lire la suite. & Mahawa Kouyaté (Face A) - Lalo Keba DrameLalo Keba Dramé, né en Gambie, fut un korafolá très célèbre en son temps, admiré par tous les grands de son monde (même la reine d'Angleterre !... Lire la suite.  (Face B), Folklore du Sénégal - Musiques et chants traditionels, © L.P. Disques M.A.G., releas. 1967
  Balla & ses Baladins, The Syliphone Years: 1968-1972, © 2000 réed. Stern's Music
  Soriba Kouyate, Discographie
  Tata Dindin, Discographie
 
 
 
Youtube
 
Ajoutée par Bidybi le 17 mai 2008
 
 
 
Ajoutée par AboubacarSiddikh le  18 sept. 2008
 
Badialan, Bamako - Janvier 2009
 
 
 
[retour
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]

 

Art of jeli | History  | Teachers | Kora | Bibliography | Songs | Discography | Musics | Cultures

SAKHODOUGOU

Français 

 

 

 

 

 

 

 
Others writings forms : Saxo Dou - Sakhadugu - Sakha Dugu - Nady Yara - Nassiran madi
 
Way of playing and specific tuning : Sawta or Hardino 
 

Origins of the song :

Fula warrior - Abbot Boilat : Senegalese sketches (1853) © Bnf - Gallica

 

dot « Sakhodougou » is a song that can be dated exactly in the historical chronology. It was composed in 1880, when Malinke allied pushed back the Fula people of Niagossola to the Birgo land.

 

dot This song is called « Sakho Dugu » (« the land of the Sakho men ») relating to the (noble) Mandenka patronymic name « Sakho » which is widely spread out in this part of that land.

 

dot Musically, the tune of « Sakhodougou » is close to «Duga », on Mali variation (for « Sakhadougou » was composed on Duga according to my kora teacher , Mr. Bakemba Susso).

 

dot Famous performers of « Sakhadougou » :

 
  Sory Kandia Kouyate, Royaume du Mande
  Soundioulou Cissokho & Mahawa Kouyaté (Face A) - Lalo Keba Dramé (Face B), Folklore du Sénégal - Musiques et chants traditionels, © L.P. Disques M.A.G., releas. 1967
  Balla & ses Baladins, The Syliphone Years: 1968-1972, © 2000
  Soriba Kouyate, Discographie
  Tata Dindin, Discographie
 
[back]
 

 [Previous] [Home] [Search]