Discographie de Manfila Kanté

 

English 

 
   
Manfila Kante

dot Manfila Soba Kanté communément surnommé « Manfila Sara » ou « Manfila Balla » (1947~2011) était un chanteur et joueur de guitare mandingue - il fut aussi un intellectuel - originaire de Guinée. Fort célèbre dans toute l'Afrique de l'Ouest, du moins tous les pays de tradition mandingue, il reste néanmoins peu connu du grand public européen.

 

dot Authentique pionnier appartenant à la génération des « guitar hero » mandingues tels que Sekou Bembeya Diabate ou Djelimadi Tounkara (Mali), il fut notamment guitariste soliste des « Ambassadeurs », compagnon fidèle de Salif Keita et chanteur leader du célèbre groupe guinéen Balla et ses Balladins.

 

dot « Issu d'une famille de griots de Farabanah, un village proche de la ville de Kankan, Kanté Manfila s'initie au balafon puis apprend la guitare en autodidacte à l'âge de seize ans. En 1967, à Abidjan, il rencontre le saxophoniste malien Moussa Cissokho qui lui donne les bases musicales (solfège, accords, harmonie) et le forme aux musiques contemporaines. Il y retrouve Sorry Bamba, directeur de l'Ensemble instrumental de Mopti (Mali), qui l'invite, en 1968, à jouer dans son pays. Ensemble, ils réalisent l'album Clash Mandingue, un album aux couleurs pachanga cubaine, boogaloo (fusion de soul, de rhythm & blues et de rythmes afro-cubains) et rumba congolaise. Moussa Cissokho l'invite bientôt à rejoindre Les Ambassadeurs du Motel à Bamako dont il devient plus tard le chef d'orchestre.

 

dot Le groupe accueille bientôt une des plus belles voix de la musique africaine, Salif Keita. En 1978, l'arrestation de plusieurs personnalités politiques protégeant l'orchestre menace leur avenir. Manfila et Salif décident de rejoindre Abidjan, fondent Les Ambassadeurs Internationaux et signent « Mandjou », le bijou de la musique mandingue. « Mandjou » rattaché aux Touré s'inspire du morceau « Wadya » chanté par une cantatrice mandingue : Manfila en développe un thème jugé trop jazzy par le directeur du Motel de l'époque. Il le ré-arrange, gardant l'intro et les premières mesures pour mettre en valeur la voix de Salif Keita. Objet d'une polémique entre les deux amis (Manfila se refusait alors à chanter pour le Président Sékou Touré), le titre fut néanmoins maintenu. En 1980, tous deux s'envolent vers les Etats-Unis pour enregistrer les deux albums « Primpin » et « Tounkan » puis s'installent à Paris.

 

dot À partir de 1987, Kanté Manfila signe plusieurs albums majeurs. Kankan Blues, enregistré à Kankan, est un chant et une épopée moderne. Il éclaire l'apport spécifique de ce berceau griottique dans la musique mandingue. Tradition (1988) fait revivre la musique malinké mise en valeur par ses lignes de guitares mélodieuses, la kora de Mory KantéOn ne présente plus Mory Kanté, le « griot électrique » à l'immense renommée internationale, d'origine guinéenne. Révélé au grand public par son tube planétaire Yéké-Yéké... Lire la suite.  et le balafon d'Ibrahima Diabaté. Diniya (1990) offre un style orchestré très léché : sur la rythmique basse funk de Willy Nfor viennent se poser des lignes de cuivres et de sa guitare mi-blues mandingue mi-rock relevés par les synthés de - Cheick Tidiane SeckCheick Tidiane Seck est un célèbre compositeur et arrangeur de la musique mandingue traditionnelle. Il a beaucoup contribué à faire connaître cette musique... Lire la suite. qui restituent les sons de balafon.

 

dot Guitariste virtuose, créateur de plusieurs tubes de la musique mandingue (« Marsa », « Sidiki »), ce compositeur chanteur est un artiste prolifique ouvert aux autres cultures. Son morceau « Denko«Denko» est une chanson fort populaire dans les pays de tradition mandingue. Dans cette chanson, en forme de berceuse, les chanteurs évoquent tantôt les joies, la bénédiction (Densoro), tantôt les soucis et les malheurs de la maternité (ou de l'impossibilité d'avoir un enfant)... Lire la suite. » (Dinya) enregistré avec les Petits chanteurs de Paris atteste notamment de son éclectisme musical.

 

dot Parallèlement à sa propre carrière, Kanté Manfila collabore avec plusieurs artistes : son titre « Nterike » permet au jeune Djély Fodé Kouyaté de se faire un nom. Il glisse en 2001 ses lignes de guitares harmonieuses dans « Yoolelle maman » de l'album Missing You (mi yeewnii) du Sénégalais Baaba MaalMulti-instrumentiste de talent et chanteur au registre impressionnant, bien qu'il se fasse le chantre de la cause peulhe, Baaba Maal ne tire pas moins son inspiration de nombreux chants du folkore mandingue... Lire la suite. puis assure les arrangements de Moffou de son ami Salif KeitaImmense artiste d'origine malienne, ancien membre solo du mythique groupe bamakois l'orchestre du Buffet de la Gare du Rail Band aux côtés de Mory Kanté et Djelimady Tounkara, Salif Keita a beaucoup contribué au formidable essor de la world music africaine dans le monde entier... Lire la suite. en 2005. La même année, Kanté Manfila est fait Chevalier dans l'Ordre National du Mali par le président Amadou Toumani Touré pour son apport aux musiques africaines en général et maliennes en particulier.

 

dot En 2009, il arrange le premier album « Eh Sanga » de la chanteuse guinéenne Sia Tolno.

 

dot Le 20 juillet 2011, Kanté Manfila décède à Paris des suites d'une longue maladie. Il avait 65 ans. Adieu l'artiste.

 
source : Nago Seck, sur Afrisson
 

dot Non seulement Kanté Manfila a interprété avec brio des classiques de la tradition mandingue comme «Kanakassi» ou «DugaDuga c'est l'air du Vautour, le symbole du héros épique mandingue ; Duga est un chant très populaire dans les pays de tradition mandingue qui appartient au cycle de la Geste des Chasseurs, depuis le Haute Antiquité, du moins depuis l'organisation des chasseurs en confréries en Afrique de l'Ouest... Lire la suite.», mais aussi il s'est essayé avec bonheur à la composition orignale. Bon nombre de ses compositions sont devenus aujourd'hui des standards dans les pays de tradition mandigue ; ainsi, son célèbre titre : « Agne Anko ».

 

dot Sa discographie est très importante : je ne citerai ici que quelques uns de ses albums (produits en tant qu'artiste solo) que je connais, dont sa fameuse trilogie « Kankan Blues ».

 
  Kante Manfila - Tradition, © 1987 - L.P. - Stern's Africa - (feat. Mory KantéOn ne présente plus Mory Kanté, le « griot électrique » à l'immense renommée internationale, d'origine guinéenne. Révélé au grand public par son tube planétaire Yéké-Yéké... Lire la suite.)
  Kante Manfila - Kankan Blues, © 1991 - OUT OF AFRICA / Night and Day - OA 201
  Kante Manfila - N'na niwalé (merci les mères) - [Kankan blues 2] © 1994 - PAM402
  Kante Manfila - Ni Kanu, © 1995 - EMI / IRS - 8328652
  Kante Manfila - Back to Farabanah (Kankan Blues 3), © 1998 - OA 207
  Kante Manfila - Douaou Den, © 1998 - JWS Records
 
 
Tradition
 
 
1. Maïmouna Diaby
2. Diyagne
3. Mobereya
4. Allah Bara Hoke
5. Doumany
 
 
1. Kankan Blues 
2. Baiye Baara Fabara
3. Djeliha
4. Damano
5. Lamagnote
6. Naroumba Conde
7. DjeliaCe titre s'inspire du chant traditionnel « Lamban ». À l'origine, Lamban était dédié à la famille Kouyaté, les premiers griots du Mandé... En savoir plus.
8. N'Na
9. Kanakassi
10. Naroumba Conde (Jali Version)
 

 
 
1. Agne Anko
2. N'na niwale
3. Thienta
4. Natha
5. Samadi
6. Dakan«Dakan» signifie «Le Destin», thème cher aux Malinkés... Lire la suite.
7. Bi-moh
8. Fama Allah
 

 
 
1. ni kanu
2. fenko
3. akadi
4. koufenko
5. akassa
6. djanfa
7. l'unité
8. foya
9. denko«Denko» est une chanson fort populaire dans les pays de tradition mandingue. Dans cette chanson, en forme de berceuse, les chanteurs évoquent tantôt les joies, la bénédiction (Densoro), tantôt les soucis et les malheurs de la maternité (ou de l'impossibilité d'avoir un enfant)... Lire la suite.
10. n'tesse [bonus track]
11. diniyaCe itre s'inspire du chant traditionnel « Denko ». « Denko » est une chanson fort populaire dans les pays de tradition mandingue... Lire la suite.   [bonus track]
 
 
 
1. Relaxin' at Moribaya
2. Mamouroudou Walk
3. Tougnatai [It Ain't True]
4. Amy
5. Tikalama [Cool Down]
6. Farabana Blues [instrum.]
7. Dem Niare
8. Ikadjo Amaa
9. Kana Wasso 
10. Djeli Sara Kouyate - DougahDuga c'est l'air du Vautour, le symbole du héros épique mandingue ; Duga est un chant très populaire dans les pays de tradition mandingue qui appartient au cycle de la Geste des Chasseurs, depuis le Haute Antiquité, du moins depuis l'organisation des chasseurs en confréries en Afrique de l'Ouest... Lire la suite.
11. Djeli Sara Kouyate - Singala
12. Denako«Denko» est une chanson fort populaire dans les pays de tradition mandingue. Dans cette chanson, en forme de berceuse, les chanteurs évoquent tantôt les joies, la bénédiction (Densoro), tantôt les soucis et les malheurs de la maternité (ou de l'impossibilité d'avoir un enfant)... Lire la suite.
 
 
Douaou Den
 
1. Débrouillé
2. Dakan« Dakan » signifie «Le Destin», thème cher aux Malinkés... Lire la suite.
3. Conséquences
4. Mote-molo
5. M'balia
6. Toubabouya
7. Bella
8. Bats-toi
9. Douaou den
10. Fasso
11. Yalla
12. Tuntun
 
 

Ecoli Karamo

Kante Manfila - Sika Sika

 

[retour]

 
 
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]

 

Discography of Manfila Kante

 

Français 

 
   
Manfila Kante

dot Manfila Soba Kanté so-called also « Manfila Sara » or « Manfila Balla » (1947~2011) was a great singer and guitar player - he was also an intellectual - coming from Guinea. Very famous in Africa, at least in all the West African area countries, he is still quite unknown by the European public.

 

dot Pioneer from the generation of famous « guitar heroes » such as Sekou Bembeya Diabate or Djelimadi Tounkara (Mali), he ruled as guitar solo of the « Ambassadors » of the Motel of Bamako, and had been the faithful companion of Salif Keita - recently, he mixed the album of Salif Keita, Moffou, and prefered guitarist of Baaba Maal and Mory Kante, who plays and sings on many of Manfila's records.

 

dot Kante Manfila has been decorated of the medal of National Order of Mali.

 

dot He performed masterly not only many Manding folksongs like «Kanakassi » or «Duga », but also he tried successfully own composition : actually, many of his compositions became today "classics" in most of Manding countries ; see the famous tunes : « Agne Anko » andDenko«Denko» est une chanson fort populaire dans les pays de tradition mandingue. Dans cette chanson, en forme de berceuse, les chanteurs évoquent tantôt les joies, la bénédiction (Densoro), tantôt les soucis et les malheurs de la maternité (ou de l'impossibilité d'avoir un enfant)... Lire la suite..

 

dot His discography is so great ! I would only refer here few of his records (released as a solo artist) that I know and appreciate, whom the famous trilogy « Kankan Blue s».

 
  Kante Manfila - Tradition, © 1987 - L.P. - Stern's Africa - (feat. Mory Kanté)
  Kante Manfila - Kankan Blues, © 1991 - OUT OF AFRICA / Night and Day - OA 201
  Kante Manfila - N'na niwalé (merci les mères) - [Kankan blues 2] © 1994 - PAM402
  Kante Manfila - Ni Kanu, © 1995 - EMI / IRS - 8328652
  Kante Manfila - Back to Farabanah (Kankan Blues 3), © 1998 - OA 207
  Kante Manfila - Douaou Den, © 1998 - JWS Records
 

[back

 

 [Previous] [Home] [Search]