Chronologie du Mandé : du 13ème au 15ème siècle

 

English 

 
 

 

Dates

Événements, empires, souverains

Témoignages

1255-1275

 

dot Ouali Mansa Oulé (le Rouge), souverain du Mandé, soumet les Songhaï de Gao.

 

dot Fondation du royaume du Bambouk, vassal du Mali, par Moussa-Son-Koroma Sissoko ou Soussoko dit «Hijita» Moussa, ancêtre présumé des Sissokho, souverain du royaume Khassonke, parti à Koundian, suite à un différent avec Ouali Mansa Oulé.

 

dot Ouati Keïta (1270-1274) puis Kalifa (1274-1275), souverains éphémères du Mali ; brève période d'anarchie.

 

dot Début de la dynastie des Sonni (ou Chi) fondée par Ali Kolen, otage princier échappé de captivité du Mali. La dynastie des Sonni comptera 14 rois.

 

Construction de la mosquée originelle de Tombouctou

1275-1285

 

dot Aboubakari Keita I (neveu de Soundjata), souverain du Mali.

 
 

1285-1305

 

dot Sakoura, (1285-1300) affranchi de la famille royale « usurpe » le trône. Il annexe le royaume de Diarra ; extension de l'empire du Mandé à l'Ouest jusqu'aux rivages de l'Atlantique.

 

dot Gao(u) dit aussi « Ko » ou « Qu » (1300-1305), petit-fils de Soundjata, souverain du Mali.

 

dot 1280 : (re) fondation de la cité-état Djénné par Koï Koumboro.

 

dot 1ère mosquée de Djénné (?).

1305-1312

 

dot Mansa Ko Mamadi dit « Mamadou » ou « Mohamed ibn Gao » (1305-1310), roi du Mali.

 

dot Aboubakari Keita II, roi du Mali (1310-1312). Double tentative de traversées de l'Océan Atlantique. Double échec.

 

1312-1337

dot Mansa Kankou (« Kanga ») Moussa, souverain pieux et éclairé du Mali. Pélerinage célèbre à la Mecque (1324~1325) ; sur son retour, au Caire, il distribue tant d'or (12 tonnes) qu'il en fait chuter le cours.

 

dot Prise de Gao par Sagamandian, général de Kankou Moussa : annexion des Songhaï au Mali.

 

dot Extension maximale et apogée de l'empire du Mali.

 

dot Reconstruction de la mosquée de Gao et celle de Tombouctou par l'architecte andalou Es-Saheli.

 

dot Abu al Fida, Takuyn al Sûdan (Géographie du Pays des Noirs), 1321

 

dot Mamûd Kâti, Tarikh al Fettach (XVIII)

 

1337-1341

dot Maghan I, roi du Mali.

dot Prise et pillage de Tombouctou par les Mossi du Yatenga.

dot Atlas Catalan - Atlas de Charles V (1339)

 

dot Al Ûmari, Itinéraires des regards sur les Royaumes du monde (1342-1349)

 

1341-1360

dot Souleymane Keita (1352-1353), frère de Kankou Moussa, souverain du Mali.

 

dot À la mort de Souleymane (1359), troubles à la cour du Mali.

 

dot Ndiadiane N'Diaye, marabout Toucouleur, parti du Fouta, fonde le royaume du Djoloff. Ses descendants sont les premiers Diop du Kayor.

 

Ibn Battuta à la cour de Souleymane Keita ; il visite Tombouctou, Gao et rédige une relation de ce voyage :

Présent offert aux observateurs : choses curieuses et merveilles vues dans les pays et les voyages (1357)

1360-1374

 

dot Mari Diata II (petit-fils de Kankou Moussa), souverain du Mali.

 
 

1374-1387

dot Règne bref de Moussa II (1374-1380), souverain du Mali. Il tombe sous la coupe de son ministre Mari Djata qui le destitue.

 

dot Règne éphémère de Mari Djata (1380-1387), mort en expédition (?) contre l'empire du Bornou, Tchad actuel.

Ibn Khaldûn, philosophe et historiographe de Tunis : Al-Muqaddima (Introduction à l'histoire universelle), ou Les Prolégomènes (1377), et Kitab al-ibar, Livre des Exemples (1375-1379).

1387-1388

 

dot Règne de Maghan II (frère de Moussa II).

 

dot Gao, Mema, Dienné s'affranchissent de la tutelle du Mali et reprennent leur indépendance.

 

dot Extension de l'empire Songhaï (Sonraï).

 

1390-1400

 

dot Santigui (« Sandaki »), affranchi de la cour du Mali, « usurpe » le trône.

 

dot Mamoudou Diawara s'empare de Diara ; dynastie des Diawara dans le royaume de Kingui ou royaume de Diara.

 
 

vers 1400

 

dot Maghan III (frère de Moussa II), souverain du Mali.

 

dot Début du déclin de l'empire du Mali ; montée en puissance de l'empire Songhaï : Sonni Ma Daou («Magodo»), roi de Gao attaque le Mali et ravage sa capitale.

 

dot Les Mossi envahissent l'est de l'empire Mandé (lac Debo).

 

dot Émergence du royaume peul du Macina avec l'arrivée au Kaniaga de Maghan Diallo (1400-1404).

 
 

1400-1443

 

dot Règne de Hare Silamakan Diawara au Kingui ; apogée du royaume des Diawara qui atteint son extension maximale.

 

dot Prises de Arouane, Oualata et Tombouctou par les Touaregs. Mohamed Dao, roi Songhaï à Gao.

 

Mecca de Villadestes, géographe majorquin, Carte de l'Afrique

1443-1464

dot Prise et pillage de Oualata par les Mossi.

 

dot Prise de Gao par les Touaregs.

 

dot Moussa III, puis Oulé II, souverains du Mali (vers 1450).

 

dot Sonni Souleymane Dama Dandi, roi du Songhaï saccage le Mema et fait une incursion à Djenné.

dot Luiggi (Luís Alvisse) Ca Da Mosto, explorateur portugais, après un séjour au Sénégal, écrit Navigatio ad terras ignotas ou Relation de voyages à la côte occidentale de l'Afrique (1430-1455)

 

1464-1492

 

dot Sonni Ali Ber, fils de Sonni Souleymane Dama, souverain de Songhaï à Gao de 1464 à 1492. Nombreuses expéditions de Sonni Ali Ber :

 

- prises de Tombouctou (1468) et de Djenné (1479) ;

 

- expéditions dans les anciennes provinces orientales du Mali (Ségou et lacs du Macina) et contre les Dogons ;

 

- expéditions contre les Mossi à Kobi (refoulés au nord du Yatenga), et les Peuls du Gourma (1480-1490).

 

dot Les Peuls Denianke, partis du Fouta Djallon, envahissent le Mali ; le souverain du Mali, Mamadou II (1481-1496), sollicite l'aide des Portugais.

 

dot Mort (dans des circonstances mystérieuses) de Sonni Ali Ber au cours d'une expédition.

 

dot El Hadj Salim Souare (Suware), dit Diakha Laye ou Mbemba Laye, parti du Macina (Mali) s'installe dans le Bambouck, sur la rive du fleuve Bafing et fonde Diakha (Bambougou) du nom de son village d'origine ; les descendants de cette communautés appelés les Diakhanke, répandent l'enseignement pacifique (Heera sila) de l'Islam.

Composition du chant DiakhaDiakha est un chant consacré à la ville sainte du même nom fondée au début du XVe siècle par El Hadj Salim Souare (Suware), dit Diakha Laye ou Mbemba Laye ; noble soninké parti du Macina (Mali), Diakha Laye s'installa dans le Bambouck...Lire la suite.

 

[retour] [suite]

 
 
 

[Précédent] [Accueil] LNB [Recherche]